Lorsque vous souscrivez un prêt et une assurance emprunteur, on vous demandera systématiquement de remplir le champ « quotité » sur votre proposition. La quotité d’assurance représente en fait la part de l’emprunt qui sera couverte par l’assurance. De manière générale, cette quotité est définie par votre banque lors de la souscription, qui la fixera dans la plupart des cas à un niveau de 100% afin de s’assurer une protection totale de l’emprunteur que vous êtes.

Néanmoins, si vous êtes libre de définir cette quotité par vous-même, en particulier dans le cas où vous empruntez en couple, préférez une assurance répartie sur les deux têtes. Cette solution peut s’avérer être plus avantageuse en cas de coup dur touchant l’un des assurés. Par exemple, Monsieur est assuré à hauteur de 60% et Madame à hauteur de 40%. Si Monsieur décède, l'assurance prendra en charge 60 % du capital restant dû (ce qui correspond à la quotité assurée), et seuls 40% de la mensualité devront être remboursés par Madame et inversement. Un moyen d’éviter que l’un des membres du couple ne se retrouve en difficulté financière après la perte de son conjoint.

• Pour en savoir plus, demandez conseil à votre banquier ou votre courtier en assurance.

Partagez cet article